Maison intelligente Maison/Déco La pose de Ventilation Mécanique Contrôlée

La pose de Ventilation Mécanique Contrôlée


Pour que l’air ambiant dans un logement soit des plus sains, la pose d’une Ventilation Mécanique Contrôlée ou VMC est nécessaire. La VMC permet en effet de se débarrasser des particules fines et polluantes suspendues dans l’air. Pour que l’installation puisse atteindre cet objectif, la pose de la VMC doit être faite avec minutie.

Les types de VMC qu’il est possible d’installer

Le marché propose différents types de ventilations mécaniques contrôlées.
La VMC à flux simple : avec ce type d’appareil, l’air neuf entre dans le logement à partir du système de ventilation situé au-dessus des fenêtres de la pièce principale de la maison. L’air humide sera prélevé dans les pièces humides du logement. L’air humide circulera à travers un réseau formé par des gaines qui courent dans les combles, et sera rejeté en toiture.
La VMC avec un système à double flux. Il comprend deux réseaux de gaines associés à des bouches d’évacuation et d’insufflation dans chaque pièce de la maison. Ce système limite au maximum la déperdition de chaleur à l’intérieur de la maison.

Comment installer une VMC ?

Pour assurer la pose d’une Ventilation Mécanique, confiez-la à un professionnel tel que www.lescompagnonsduvent.bzh. Ce dernier intervient en Bretagne pour des tâches d’entretien, de maintenance et de pose de VMC / VPH. Si vous voulez vous en charger seul, sachez que tout commence par l’installation du groupe d’extraction. Il doit être fixé au milieu des combles. Pour que l’appareil ne soit pas trop bruyant, vous devez suspendre le système avec une corde. Autrement, on peut le poser dans une buanderie. Ensuite, on procédera au montage de la VMC en installant d’abord les bouches. Elles doivent se trouver dans les pièces où l’air est plus pollué (cuisine, salle d’eau). Placées au niveau du plafond, les bouches doivent être loin des éventuels obstacles (à 20 cm au moins). Ensuite, on procède à l’installation des gaines qui sont reliées aux bouches et au groupe d’extraction à l’aide de colliers. La pose de la sortie est la prochaine étape. Pour ce faire, il faut ôter la tuile qui se trouve au-dessus du groupe d’extraction. On la remplacera par une tuile spécifique qui permet de coller une gaine permettant au groupe d’extraction d’être en contact avec l’environnement extérieur. Ce sera seulement après qu’on reliera le système au réseau électrique. Cela doit se faire directement au niveau du tableau d’alimentation générale de la maison.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post