Investir dans un camping, une bonne ou une mauvaise idée ?


Depuis toujours, les investissements immobiliers sont assez sûrs. Ils sont prisés par tous les particuliers, et ce, notamment depuis que les crédits à la consommation ont chuté en 2016. De nos jours, plusieurs marchés sont disponibles dans la pierre afin de vous permettre de diversifier simplement votre patrimoine. On peut citer par exemple l’achat d’un camping.

Acheter un camping : en quoi cela consiste-t-il ?

Acheter un camping consiste simplement à investir dans un bungalow dans un club de vacances agréé. Ils sont nombreux actuellement à vous proposer ce genre d’offre. Ce qui vous permettra d’avoir une résidence secondaire à moindre coût.

Il s’agit d’un investissement immobilier à part entière. Et pour cause, votre bungalow ressemble actuellement à une maison meublée, faite en bois, avec ou sans terrasse et proposant quelques dizaines de m2 de superficie à vivre.

Vous préférez les campings car ? Acheter un emplacement dans un camping est également possible. Ce dernier pourra ensuite être reloué pour quelques centaines d’euros si besoin est. Ce type de placement, bien que pratique, n’est plus très prisé en France. Et pour cause, contrairement à l’achat d’une maison de camping directement, il vous oblige à acheter un camping-car ou un mobile-home afin de réussir vos vacances tous les ans. Mais cela peut aussi s’avérer être un avantage pour la rentabilisation du bien. En effet, les Français sont depuis peu devenus de véritable férus de voyage en camping-car.

Les avantages d’acheter un bungalow dans un camping

Devenu très tendance depuis quelques années, investir dans un bungalow est pour le moins avantageux. En effet, c’est une manière d’accéder à la propriété d’une résidence secondaire à moindre coût. Le prix du m2 sera plus modique. Mais il variera en fonction de la superficie du bungalow, de l’emplacement, etc. Un mobile home vous coûtera entre 20 000 et 60 000 euros.

Contrairement à une résidence secondaire classique, les mobil-homes sont aussi soumis à une assiette fiscale plus modique. Ici, les taxes ne coûtent que 100 à 200 euros par an. Ce sont des taxes de séjour.

Outre de vous faciliter l’organisation de vos voyages en famille, les mobil-homes peuvent être reloués toute l’année. En effet, il y a certaines familles qui souhaitent voyager hors saisons pour éviter la foule. En moyenne, la location d’un mobil-home peut vous rapporter plusieurs milliers d’euros à l’année. Vous pouvez notamment verser une petite commission à un gestionnaire pour qu’il administre votre mobil-home. Ce qui vous évitera les aller et retour pour ce faire.

Il reste à choisir le meilleur investissement en fonction de vos envies et de vos besoins.

Acheter un camping : les inconvénients

Comme vous verrez dans n’importe quel blog immobilier, acheter un camping ne parait pas intéressant pour tout le monde. Et pour cause, selon la loi, il est interdit pour les propriétaires d’y vivre toute l’année. Ce sont uniquement des adresses temporaires que vous ne devez occuper plus de quelques semaines par an.

Pourtant, comme tout bien immobilier, votre mobil-home nécessite un entretien minutieux qui peut vous coûter cher. Comme vous en serez propriétaire, les rénovations et les remises en état des lieux ne seront plus à la charge des directeurs de camping.

Et quand bien même vous pourriez faire louer votre bien, vous devez savoir que les bénéfices que vous pouvez en tirer dépendront essentiellement de l’emplacement de ce dernier. Dans un marché ultra concurrentiel de nos jours, faire louer son mobil-home n’est pas facile. Il ne suffit plus de poster vos annonces en ligne. Il faut proposer un mobil-home moderne et confortable, idéal notamment pour les séjours en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *