Devenir propriétaire : une bonne ou une mauvaise idée ?


Accéder à la propriété est une tendance depuis quelques années. La majorité des particuliers ont profité justement de la chute des taux des crédits à la consommation pour accéder à la propriété. Et il est encore temps pour vous de vous lancer dans l’aventure. Mais avant tout, sachez que devenir propriétaire ne présente pas que des avantages.

Les droits d’un propriétaire

Être propriétaire propose bien évidemment énormément d’avantages. Notamment, ceci vous permettra d’éviter les locations qui sont aussi de plus en plus exorbitantes en France depuis quelque temps. Sans compter qu’en tant que propriétaire, vous profiterez de quelques droits.

Selon le droit de propriété, par exemple, tout propriétaire d’un terrain est propriétaire de ce qu’il y a en dessus et en dessous. C’est-à-dire que les richesses, de quelques ordres que ce soient, qui se trouvent dans le sous-sol, vous appartiendront.

Vous pourriez également exploiter votre bien comme bon vous semble. Les bénéfices, tant financiers qu’autres que vous pouvez en tirer vous appartiendra. Ce qui peut être une bonne chose pour assurer une meilleure stabilité financière à votre ménage. Plusieurs types d’exploitation est actuellement possible en France : la mise en location, la location saisonnière, la culture et l’élevage, etc.

Les inconvénients de détenir une propriété immobilière

Mais accéder à la propriété immobilière, peu importe le genre, vous expose aussi à quelques complications. Notamment, vous allez devoir régler une certaine participation sociale fixée sur la valeur vénale du bien et, parfois même, des bénéfices que vous pouvez en tirer.

Certaines exploitations sont sujettes à des normes. Par exemple, pour une maison en location, vous devez remettre aux normes les biens chaque année pour répondre aux critères d’une maison seine et habitables. Les charges pour l’entretien et la rénovation des propriétés immobilières peuvent être pour le moins exorbitantes. Mais ce sont des obligations que vous ne pouvez pas éluder.

Autre charge que vous devez prendre en compte lors de l’acquisition de votre bien sont les frais de notaires. En France, on enregistre depuis peu une augmentation de ces derniers.

En outre, malgré que les placements dans la pierre soient plus sûrs que les autres, il n’y a aucune garantie que cela marche à 100%. En effet, certains investissements immobiliers, et notamment ceux dans les biens en rénovation, sont des gouffres financiers. D’où l’importance justement de bien choisir vos placements avant de vous lancer.

Comment se lancer dans un investissement dans la pierre ?

Vous êtes tout de même convaincu de vous lancer dans un investissement dans la pierre ? Grand bien vous fasse ! Pour assurer la réussite de votre placement, le blog immobilier vous donne quelques conseils :

-Commencez votre projet par une simulation de prêt. Ceci vous permettra de connaitre le plafond de capital dont vous pouvez profiter pour votre investissement. Ce qui vous permettra non seulement de mieux trier les offres, mais aussi d’augmenter vos chances d’obtenir un crédit.

-Choisissez votre bien en compagnie d’un courtier. Ceci vous permettra de profiter des meilleures offres et de mieux organiser vos recherches. Les courtiers se basent sur vos besoins et votre budget, mais aussi sur le type d’investissement que vous souhaitez faire pour vous proposer différents biens : investissement locatif, acquisition d’une résidence principale ou secondaire, etc.

-Négociez toujours le prix net vendeur proposé sur les offres. Laissez cette prérogative à vos courtiers. Vous aurez ainsi plus de chance de profiter d’une meilleure offre.

-Ne minimisez pas l’importance des diagnostics immobiliers et l’emplacement du bien pour le choix de votre propriété. La qualité de votre investissement peut impacter sur la réussite de ou non de votre demande de prêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *